Article  Chez les supporters, le feu couve. Au club, beaucoup moins.     Au sein des organes dirigeants, on est même plutôt surpris de la grande virulence des réactions après deux défaites (aussi lourdes soient-elles), que ce soit du coté des supporters ou de la presse. L’insatisfaction autour du mercato notamment, passe mal. Ou plutôt ...