Football

Ligue 1 – 29ème j. | Les notes de Lille – Monaco (1-0)
Homme du match : Maignan (7) Aussi étonnant que cela puisse paraître c'est bien le gardien de l'équipe perdante du soir qui est désigné homme de ce match. Il craque à la dernière minute du temps réglementaire totalement lâché par sa défense. Pourtant, il réalisait jusque à un match somptueux réalisant de nombreuses parades sauvant les siens de l'ouverture du score monégasque; il ne fit "que" repousser l'échéance.   Lille (4-2-3-1) : Maignan (7) : voir ci-dessus. Y. Koné (5,5) :  Il n'a pas vraiment animé son couloir gauche ce soir. Même si dans un premier temps il contient bien Rony Lopes, le scénario fût tout autre au fil du match; en seconde période plus précisément. Des tentatives de centres mal négociées ce soir. Gabriel (5) : Pas rassurant avec notamment deux ballons quasiment offerts aux monégasques qui n’ont su en profiter. J. Fonte (5,5) : Une bonne première partie de match, mais le match s’est, légèrement, compliqué pour le central portugais. Sa baisse de régime s’illustre par le coup du sombrero effectué par l’unique buteur du soir, Vinicius. Çelik (5,5) : Le latéral droit nordiste s’est montré essentiellement défensif ce soir. En effet il avait un sacré client face à lui, l’homme en forme de l’AS Monaco : Gelson Martins. Il a eu fort à faire mais s’en est pas trop mal sorti puisque nous n’avons pas trop vu le portugais ce soir en comparaison à ses dernières prestations. Xeka (5,5) : Des centres ratés et un duel sur deux de remporter mais quelques ballons récupérés dans les pieds des joueurs du Rocher. T. Mendes (6,5) : De bonnes transmissions, une combativité indéniable, une solidité dans les duels. Ce soir il a été le meilleur lillois hormis le gardien. Maia le remplace en toute fin de match ce qui ne lui laisse pas le temps d’apporter un réel plus à son équipe. Bamba (5,5) : Une réussite dans ses dribbles un peu moins présente lors de ce match. Ce qui ne l’empêcha pas de frapper sur le poteau ou de tirer même hors-cadre en repiquant dans l’axe. Araújo le remplace vers la 70e, mais qui n’a su faire tout aussi bien que le joueur sortant. Ikoné (6) : Plus en retrait niveau statistiques vis-à-vis de Pépé et Bamba, Ikoné est celui qui a été le plus dangereux offensivement. Souvent à l’origine des occasions chaudes de son équipe, il réalise un bon match d’un point de vue personnel. Pépé (5,5) : Lorsque Pépé va moins bien et est moins en réussite c’est tout le LOSC et son attaque qui est pénalisé. Il a pourtant eu les occasions mais trop maladroit dans le dernier geste, ou alors c’est le portier monégasque qui réalisait des arrêts importants. Leão (5,5) : L’avant-centre des Dogues a privilégié la carte soliste ce soir, ce qui lui a été reproché sur ses partenaires sur une occasion où il préfère frapper tandis que certains de ses coéquipiers étaient mieux placés. Ensuite remplacé à la 74e minute par Rui Fonte, le petit frère du défenseur central de la charnière lilloise ne toucha que trop peu de ballons pour apporter un plus offensivement.   Monaco (4-2-3-1) : Subasi? (6,5) : Tout simplement l’homme du match côté AS Monaco ! Tout comme son homologue du soir, il réalise de nombreux arrêts dépitant les adversaires. Ballo-Touré (6) : Fraîchement arrivé à l’ASM depuis le dernier mercato hivernal, le jeune latéral gauche n’a pas eu d’états d’âmes face à ses anciens coéquipiers. De bonnes interceptions et de bons dégagements lui ont permis de mettre en difficultés Jonhathan Bamba. Jemerson (6) : Solide défenseur ce soir, il a été robuste notamment en seconde mi-temps. Son implication dans chaques duels est telle qu’il a fini la rencontre avec un bandage sur la tête car ouverture au niveau du crâne. Glik (6) : Une bien meilleure performance comparée à son dernier match contre Angers. Ce soir il peut être à nouveau surnommé le roc polonais avec une énorme implication ne laissant aucune chance à Leão. Sidibé (6) : Quel match du défenseur droit français ! Il retrouve petit à petit ses bonnes sensations qu’il avait connu lors de l’année du sacre monégasque. Une justesse dans ses centres remarquables qui a bien été exploité par ses attaquants, cependant Maignan a fait un très bon match (soulignons le à nouveau cela en vaut la peine !). Aholou (6,5) : Un très bon match de la part du joueur formé à l’US Orléans. A défaut d’avoir été dangereux en attaque, il a néanmoins réalisé d’excellentes interceptions du ballon. Quant à son utilisation il faudrait tout de même penser à mieux réorienter le jeu. Mais restons sur une note positive de la part de l’ancien du RC Strasbourg. A. Silva (5,5) : Son adaptation à la Ligue 1 semble vraiment compliquée. Lorsqu’on associe Silva aux côtés d’un joueur technique comme Falcao, le colombien fait de l’ombre au portugais. Lorsqu’on le met, comme ce soir, avec un joueur plus défensif comme Aholou, Silva ne s’impose toujours pas en patron dans ce milieu de terrain. De rares interceptions compensées par celles de son coéquipier du milieu de terrain, des duels réussis pour la plupart. Certes il ne s’est pas encore imposé comme un taulier ce soir mais rien à enlever à sa bonne prestation (même trop limitée pour un joueur de sa classe). Martins (5,5) : Une prestation moins impressionnante que celles réalisées jusque là mais toujours une percussion balle aux pieds incroyable. Comme explicité précédemment, Çelik a su porter opposition aux tentatives du virevoltant portugais. Golovin (5,5) : Le meneur de jeu russe de cette équipe de Monaco a été moins en vue ce soir ce qui ne l’a pas pour autant empêché d’être juste dans les passes qu’il entreprenait. Remplacé à une dizaine de minutes du terme du match, c’est au tour du joueur passé par l’OM William Vainqueur qui fit son entrée pour conserver, dans un premier temps, le match nul. Une entrée convaincante et pleine de sérieux de la part du milieu français. R. Lopes (6) : Une bien meilleure deuxième partie de match pour Rony Lopes. En effet, en première il est plutôt bien muselé par la défense lilloise qui l’empêche de s’exprimer. Il redonne avec ses compairs un nouvel élan à l’attaque monégasque en jouant plus juste, plus vite et plus simple. L’entrée en jeu  du belge Nacer Chadli dans le temps additionnel ne sera qu’anecdotique. Vinicius (6) : Pas si facile que de remplacer El Tigre (Falcao) suspendu ! Avec un profil plus technique et dribbleur que l’habituel titulaire du poste, ce jeune brésilien prêté par le Napoli a su se créer des occasions et mettre le gardien adverse à contribution. Sur le seul but de la partie, après un léger cafouillage en fin de match dans la surface du LOSC, il réalise un sombrero somptueux sur l’ecperimente José Fonté; ceci avant de finir l’action avec un joli sang froid devant un gardien qui avait repoussé ses dernières tentatives. Un réel bon match de football entre une belle équipe de Lille, qui vise toujours la 2e place qui lui appartient toujours pour l’heure, et une équipe de Monaco qui renaît de ses cendres tel un Phœnix n’ayant plus perdu depuis 7 matchs de championnat ! Un match nul n’aurait pas été illogique mais la persévérance des joueurs de la principauté a payé en toute fin de match ce qui éloigne encore un petit peu plus Monaco de la zone rouge. Romain Caballero.

Publié par hommedumatch.fr | 01:00 | 10

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. En savoir plus

OK