Football

Ligue 1 – 25ème j. | Les notes de Monaco – Montpellier (1-0)
Homme du match : Wissam Ben Yedder (7,5) : Le meilleur buteur de la Ligue 1 n’a pas marqué mais il s’est encore illustré à travers des inspirations dont il a le secret. Élégant avec son buste bien droit, on a parfois le doute à propos de son bon pied tant il est à l'aise des 2 cotés. Constamment à la recherche de Slimani, il aurait mérité d’avoir au moins 2 passes décisives. Celui qui vise l’Euro avec les Bleus a été important pour cette victoire qui permet à l’ASM de s’emparer de la 5ème place et de doubler un Montpellier timoré avant les matchs du week-end. A.S MONACO (4-3-3) B. Lecomte (6) : Le portier international a réalisé une parade à la 6’, puis n’a plus jamais tremblé. Bon jeu au pied pour le sosie de Sergio Ramos. R. Aguilar (5) : Il a eu beaucoup de travail avec les montées de Ristic et s’est peu aventuré dans le camp héraultais. Celui qui jouait dans le camp d’en face il y a quelques mois s’est également signalé par des centres qui n’arrivaient pas à destination. K. Glik (7) : Solide dans ses interventions, le capitaine monégasque s’est mis en valeur à travers des jaillissements et un tacle décisif lors du 1er acte. G. Maripan (6) : Il commence à bien prendre ses marques en étant attentif sur chaque situation. Le duo qu’il forme avec Glik a été efficace ce soir. F. Ballo-Touré (6,5) : L’ancien lillois a joué très haut en début de chaque mi-temps, ce qui a mis en lumière les failles de Souquet, avant à chaque fois de se concentrer sur la partie défensive. T. Bakayoko (7) : Omniprésent dans le combat, il a surpassé ses fonctions avec le temps, jusqu’à toucher la transversale d’une belle frappe du gauche (70’). Y. Fofana (6,5) : Le joueur arrivé il y a peu de Strasbourg a encore été précieux par son abattage. La désormais sentinelle de l’entrejeu monégasque est en train de gagner ses galons. A. Golovine (5) : Trop intermittent, le milieu a souffert par son manque de justesse. Son tir au dessus de la 26’ n’a pas contribué à lui donner confiance, même s’il faut reconnaître qu’il tire le corner décisif. Sorti à la 87’, pour B. Heinrichs. S. Joveti? (6,5) : Dans un premier temps trop haut pour s’exprimer, il a été meilleur par la suite en  décrochant pour apporter le danger. Auteur de 2 grosses frappes en fin de 1ère mi-temps, le monténégrin a aussi fait une admirer sa technique balle au pied. Sorti sous les acclamations à la 75’, au profit de K. Baldé, qui rate l’immanquable à l’orée des arrêts de jeu. Sans conséquence heureusement. W. Ben Yedder (7,5) : voir ci-dessus. I. Slimani (7) : À nouveau redoutable dans les airs, le champion d’Afrique a longtemps buté sur le gardien adverse avant de faire la différence par une tête smashée sur un corner (52’). Son jeu à une touche est aussi toujours dans le bon sens.   MONTPELLIER H.S.C (5-4-1) D. Bertaud (4,5) : Le remplaçant de Rulli, suspendu, a retardé l’échéance avant de devoir s’incliner sur une tête où il est un peu court. Pas très rassurant quand il s’aventure hors de la surface par ailleurs. D. Le Tallec (3,5) : Non seulement il a pris quelques courants d’airs, mais en plus, celui qui essaie d’obtenir la nationalité russe a fait des passes qui ont fait trembler de frayeur les pailladins. V. Hilton (4,5) : Après avoir réussi à provoquer des fautes qu’on peut qualifier d’intelligentes vu d’où elles provenaient, il a été en retard sur quelques situations, notamment sur le but où il est au marquage de Slimani. D. Congré (4) : Intéressant dans les passes qui cassaient les lignes, l’ancien toulousain a connu quelques sautes de concentrations qui auraient pu coûter cher. A. Souquet (4) : À son actif, un sauvetage sur sa ligne (26’), mais il a trop souffert de la comparaison avec son vis-à-vis, et le peu de fois où il a franchi la ligne médiane, il a rendu de bons ballons. M. Risti? (6) : L’ancien élément de Krasnodar commence à prendre le dessus sur Oyongo. Il a éteint Aguilar, en y ajoutant ses montées. Il a terminé milieu gauche dans la dernière 1/2h. B. Boutobba a clôturé la rencontre (86’). T. Savanier (3) : Dans une position assez basse, il a eu le temps d’ajuster ses passes. Il n’en demeure pas moins qu’il a perdu beaucoup de ballons et raté tout autant ses transmissions. Sa tête au dessus à la 33’ ne sauve pas son manque de spontanéité. Son coach a mis fin à son calvaire à la 79’ (S. Camara). J. Chotard (4,5) : Quelques erreurs de jeunesse pour le milieu formé au club, entrecoupées de parfois bonnes transmissions. Suppléé par I. Yun (64’) qui a failli scorer peu après son entrée. F. Mollet (5) : Il a décroché pour toucher le ballon. Parfois à bon escient, mais ça n’a pas suffi. J. Ferri (6) : Le seul montpelliérain avec Ristic qui peut sortir du match la tête haute. Le natif de Cavaillon s’est en effet démené pour ne serait-ce qu’essayer alors que le MHSC semblait obnubilé par le besoin de rester groupé dans son camp. Il est en forme et les siens auront besoin de lui pour espérer arriver à l’Europe. G. Laborde (3,5) : Tellement esseulé, le seul attaquant de son équipe a fait peine. Sa combativité et sa volonté de tenter avec si peu de munitions intéressantes rajoutent à ce constat. Orphelin de Delort, il doit avoir hâte de collaborer à nouveau avec. YSW.

Publié par hommedumatch.fr | 23:12 | 8

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. En savoir plus

OK